Traductions de cette page?:

Outils pour utilisateurs

Outils du site


projets:composante_freeduc-wims_de_projets

Educode-projet-Freeduc-Wims

Ceci est un brouillon, veuillez excuser le plagiat, l’incomplétude, etc.
En particulier, la partie financière est totalement inadaptée et le mieux est de considérer ce document comme une ressource où puiser, peut-être, quelques lignes pour un document définitif.
  1. DONNEES DE BASE DU PROJET
  2. DEMANDEUR : educode.be groupe de Debian-fr
  3. Partenaires : - JUSTD ASBL, …
  4. Personne de contact : Georges Khaznadar
  5. Téléphones : +33 328291770
  6. E-mail : georgesk@debian.fr, georges.khaznadar@free.fr
  7. Pays : France
  8. Domaine d’intervention du projet : prototypage d’une configuration d’ordinateur basée sur des logiciels libres, immédiate à cloner sur des ordinateurs anciens et récents, adaptée à l’enseignement des sciences et des lettres.
  9. Titre de l’opération : Projet Freeduc, informatique frugale et libre pour l’éducation.
  10. Date de démarrage prévue : le 25 mai 2020
  11. Date de clôture : 25 octobre 2020
  12. Durée du projet 5 mois
  13. Coût total du projet sollicité : 54410.54 usd

BREF « ÉTAT DE L’ART »

Debian

L’association Debian-fr est une branche de l’organisation internationale Debian (https://debian.org), elle distribue depuis une vingtaine d’années un système d’exploitation basé sur GNU/Linux et des milliers de paquets logiciels sous licences libres, qui forment un tout cohérent. L’outil live-build, permet la construction en quelques heures par un développeur qualifié, d’une distribution vive (live distribution), sur-mesure, selon les besoins d’un projet.

Freeduc

Depuis quinze ans environ, le projet Freeduc (voir la page Wikipedia) a permis l’utilisation par des enseignants d’une distribution Linux vive, spécialisée pour enseigner les sciences et les lettres.

Wims + Wifi

Il y a trois ans, une déclinaison particulière de Freeduc permet de déployer un service Wims (plusieurs milliers d’exercices interactifs pour les étudiants, des structures de contrôle adaptées aux enseignants) dans des ordinateurs légers, formant un point d’accès Wifi local adapté aux voisinages dépourvus d’accès à Internet à haut débit. Cette configuration, aisée à déployer et à maintenir, permet de gérer quelques dizaines de tablettes, téléphones, ordinateurs du voisinage, et de distribuer puis corriger automatiquement des ensembles d’exercices interactifs, en relation avec des cours en ligne. L’enseignant disposant de la machine maîtresse peut la faire remettre à jour rapidement quand l’occasion d’une connexion à Internet à haut débit se présente.

CONTEXTE DU PROJET

La réforme de l’enseignement met aujourd’hui l’accent sur la nécessité de recentrer l’acte d’enseignement sur l’apprenant, sur les compétences à acquérir par ce dernier et sur l’intégration progressive des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement. La place de l'enseignement à distance est appelée à croître, d’autant que l’épidémie du Covid-19 fait préférer les situations de distanciation sociale.

Des ensembles de ressources éducatives utilisables et utilisées dans ce type de contexte existent déjà là, sous licence libre, donc le frein à leur utilisation tient à l’information.

À ce sujet, on peut consulter les statistiques des services Wims de deux universités, et d’un lycée durant la semaine du 4 au 10 mai 2020 :

Les outils statistiques ci-dessus peuvent être aussi utilisés pour des analyses plus fines : on voit que les exercices « populaires » sont utilisés pour tous les niveaux d’enseignement, de l’enseignement primaire à l’enseignement universitaire.

PROBLÉMATIQUE DU PROJET

Les freins actuellement identifiés à l’usage des TIC dans les pays émergents sont l’inégalité de l’accès à la bande passante, et la dominance de modèles forgés dans les pays où la bande passante est abondante et abordable par les citoyens.

Le service Wims a été développé dés le départ avec l’objectif de rester un service frugal : si, au niveau du serveur, des calculs de très haut niveau peuvent être sollicités, les échanges d’information pour former les pages web sont maintenus à faible niveau, toute l’intelligence du service étant dans la richesse et dans le renouvellement continu des question.

On peut attendre du projet une dissémination de pratiques qui ont déjà fait leurs preuves, y compris avec des publics scolaires peu favorisés : le serveur étant en mesure de proposer le même exercice avec des données aléatoires, on peut s’entraîner à l’envi. On observe ainsi des comportements peu typiques d’apprentissages basés sur des manuels d’exercices, certains élèves courageux recommencent des dizaines de fois ; ils reçoivent la même note qu’un élève qui réussit dès le premier essai, s’ils ont bien géré leur session (ils doivent décider, quand en leur for intérieur ils savent avoir compris, que la note « va compter », sans possibilité de tricher).

La possibilité de déployer des services Wims sur des serveurs mobiles formant point d’accès Wifi permet un usage dans des zones dépourvues d’Internet abondant et abordable, tout en facilitant l’apprentissage et la prise en main des protocoles et des standards d’Internet par les techniciens.

OBJECTIFS

Objectif global : développer une déclinaison de la distribution Freeduc adaptée au besoin des enseignant du Sud-Kivu, former des enseignants à son utilisation sur du matériel existant, ou sur du matériel nouveau, former des techniciens aux aspects de maintenance et de réplication des serveurs mobiles.

Objectifs spécifiques

  1. sensibiliser et former les membres des associations, écoles, instituts supérieurs et universités sur l’usage de service Wims, à travers un réseau rapide, ou dans des contextes faiblement connectés
  2. apprendre des techniques nouvelle de l’utilisation de la NTIC.
  3. Fournir une solution qui peut passer à l’échelle, sans recourir à des techniques difficiles à maîtriser, riche de quelques milliers d’applications pédagogiques à chaque unité déployée.

BÉNÉFICIAIRES

Bénéficiaires directs :

( ) Les enseignants, les étudiants, les élèves et les membres des associations identifiées par ce projet ayant participé à la formation organisée par EDUCODE asbl groupe du KIVU

Bénéficiaires indirects :

Des étudiants, élèves, enseignants et associations qui seront sensibilisés indirectement par les bénéficiaires directs des projets et diffuseront largement l’information.

  1. RÉSULTATS ATTENDUS (LIVRABLES)

Résultat 1 : Une version spécialisée de Freeduc est développée, et disponible au téléchargement. Les copies comportent un outil de clonage facilitant leur dissémination. Une version remise à jour et localisée du tutoriel Django Girls y est incluse.

Résultat 2 : Les enseignants, les étudiants, les élèves et les membres des associations identifiées sont formés et sensibilisés sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication pendant et après la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19)

Résultat 3 : Des personnels techniques et des enseignants apprennent à collaborer pour exploiter de façon raisonnée les parcs de matériel informatique et les réseaux disponibles, en misant sur la frugalité de Freeduc : beaucoup d’intelligence, peu de moyens, peu d’émission de carbone, pas d’obsolescence.

  1. ACTIVITÉS PRINCIPALES A METTRE EN ŒUVRE

Activités liées au Résultat 1 :

Test des versions existantes de Freeduc par les utilisateurs, écriture d’un cahier de charges pour adapter le produit plus précisément aux besoins. Une fois les fichiers de définitions mis au point, la production de la distribution logicielle se fait de façon semi-automatisée (voir le dépôt https://salsa.debian.org/georgesk/freeduc-jbart/-/tree/cinnamon-jbart)

Activités liées au Résultat 2:

Formation des enseignants, les étudiants, les élèves et les membres des associations sur l’initiation à la NTIC en période de la pandémie au nouveau coronavirus (COVID-19)

Activités liées au Résultat 3 :

Formation de techniciens, tout au long du projet, par échanges réguliers de messages, forum d’aide en ligne et site web collaboratif.

INTÉGRATION DU GENRE

L’expérience montre que l’accès des femmes aux TIC peut varier grandement selon les représentations sociales attachées à ces activités. Une attention particulière sera apportée à la parité dans la gouvernance du projet. La distribution Freeduc vient avec tout le logiciel requis pour des ateliers du type Django Girls.

STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET

Pour la bonne mise en œuvre de ce projet, EDUCODE-KIVU avec la JUSTD asbl entretiendront des bonnes relations avec les responsables des institutions d’éducation afin de s’approprier le projet car ces derniers connaissent les vrais premiers bénéficiaires qui à leurs tours seront capable de former les autres après le projet.

C’est ainsi que EDUCODE-KIVU avec la JUSTD asbl avant de prendre son chemin vers l’identification des bénéficiaires, une réunion stratégique sous l’initiative d’EDUCODE avec JUSTD asbl sera tenue avec les responsables des autres parties prenantes afin de mieux mettre en œuvre ce projet.

Le but de la réunion commune est de trouver une stratégie idéale commune afin de permettre la satisfaction de toutes les parties prenante au projet et de s’en approprier.

PÉRENNITÉ DU PROJET

Dans le but de garantir la durabilité, ce projet sera donc mis en place en partenariat avec des institutions et organisations identifiées dans le sud-kivu.

La création des centres de formation/d’apprentissage en milieux ruraux ciblés du projet serviront même après l’exécution du projet en un centre d’initiation aux intéressés de parfaire leurs connaissances en NTIC, le but d’ EDUCODE-KIVU avec la JUSTD asbl est d’apporter le soutien technique dont chaque partenaire aura aussi besoin et de renforcer leurs capacités afin de les rendre l’initiative pérenne. Les formations et campagnes de sensibilisation ont été élaborées et mises en place avec des experts des institutions habilités dans le domaine de l’enseignement en information et de l’éducation citoyenne en utilisation de la NTIC. Dans la mesure du possible les ressources matérielles nécessaires seront acquises directement sur place afin de promouvoir l'économie locale et de permettre un accès aisé à ces ressources si besoin dans le futur.

  1. BUDGET DU PROJET

|dénommé|Durée |Qté|P.U |P.T|

Chef de projet 5 mois13501750
sensibilisateurs1 mois103003000
Formateurs 5 mois 33004500
Agent suivi évaluation 5 mois13001500
Conception module de formation 1 semaine42571028
Formation des parties prenantes au projet Réunion 53501750
Location salle de réunion pr parties prenantes Réunion5100500
Fourniture wifi 5 mois 35007500
Groupe électrogène5 mois 3250750
Carburant 5 mois 110 jours5550
File électriqueFile 31030
Rallonges 91090
Convertisseurs 350150
Frais d’installation et maintenance5 mois1 pers100100
Acquisition ordinateurs5 mois 303009000
Acquisition tablettes 5 mois62001200
Imprimantes 34501350
Impression Modules de formations5 mois157246288
Location salles de formation 5 mois 32003000
Frais d’encouragement participants 5 mois150107500
Rames de papiers515690
Stylos515690
Carnets 5 mois1503450
Flip chart5 mois1510150
Marqueurs 5 mois 15575
Imprévus 5 % du projet Forfait 2594.55
Total General du projet 54410.54
Activités Mois 1 Mois 2Mois 3Mois 4Mois 5Observation
Sensibilisation X
Formation des parties prenantes XXXXX
Conception modules de formation X
Formation des bénéficiaires du projetXXXXX
Installation wifi X
Acquisition imprimantes, ordinateurs, tablettesX
Acquisition groupe électrogène, câbles, convertisseur, rallonges etc.X
Acquisition consommable de la formation XXXXX
Suivi évaluation XXXXX
Rapport final X
Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
/var/www/alternc/e/educode/www/educode.be/dokuwiki/data/pages/projets/composante_freeduc-wims_de_projets.txt · Dernière modification: 2020/05/11 16:07 par Georges Khaznadar