Traductions de cette page?:

Outils pour utilisateurs

Outils du site


educode_2020:textes:bibiana-boccolini-intro-educode2020

photo-bibiana-boccolini.jpg





Bibiana Boccolini – « Post-pandémie : Modèle éducatif libre basé sur TAC »

Les expériences d'apprentissage prévues pour l'enseignement à distance sont très différentes des activités proposées en ligne en réponse à une crise ou une catastrophe.

Les écoles, les collèges et les universités qui ont travaillé pour maintenir l'enseignement pendant la pandémie de COVID-19 doivent comprendre ces différences, évaluer l'enseignement d'urgence et projeter un changement durable.

En période de confinement, l'effort des enseignants, des professeurs et, selon le niveau de scolarité, des parents, était énorme, appliquant un changement de modèle brusque, comme alternative à l’éducation en présentiel suspendue. C'était une solution immédiate et éloignée, quelque peu improvisée, de travailler individuellement, qui modifiait 2 variables de l'école traditionnelle: l'espace et le temps.

L'utilisation d'Internet et des nouvelles technologies s'est manifestée comme la seule possibilité de poursuivre les pratiques éducatives. Souvent, des solutions telles que des réunions virtuelles ont été appliquées pour recréer les horaires scolaires, mais dans des sessions tenues exclusivement par la parole de l'enseignant, manquant d'autres ressources pour échafauder le discours.

Dans la construction de solutions, une immense diversité de ressources technologiques a été appliquée, sans tenir compte de leur nature (libre, non libre) ou de tout ce qui implique la décision de leur utilisation. Il n'a pas non plus été considéré que les activités asynchrones peuvent être plus raisonnables que les activités synchrones.

Ces solutions imposaient aux enseignants un auto-apprentissage périscolaire urgent, afin de poursuivre leurs cours à travers des plateformes de visioconférence et des sites virtuels qui offrent une grande variété de services.

Certaines questions inévitables se posent:

  1. L'infrastructure technologique était-elle suffisante pour répondre aux besoins de la situation?
  2. Quels critères ont été appliqués pour la sélection des ressources?
  3. La décision technologique adoptée garantit-elle que tous les étudiants pourront l'adopter?

Maintenant c’est le moment d’analyser si les élèves ont réussi à acquérir les compétences et les capacités pour construire la connaissance, qui a été le centre de l’expérience éducative, avec l’application de ces modèles de contingence.

Selon le rapport d'enquête récemment appliqué, il était facile de constater que:

  1. la charge des tâches demandées par les différents enseignants était excessive, dépassant le temps scolaire habituel de l'enseignement traditionnel,
  2. la fragmentation des connaissances s'est aggravée, la dissociation des disciplines ou des domaines de connaissances s'est accrue,
  3. Les ressources technologiques nécessaires pour soutenir les activités étaient diverses et indépendantes les unes des autres.

Dans certains cas, le manque d'accès aux réseaux a rendu impossible l'application du modèle proposé, générant une forte exclusion éducative. C'est pourquoi, une fois l'isolement social surmonté, il y aura de nombreux éléments à analyser et à évaluer. Mais une chose est sûre: pour revenir à une formation en face à face, le modèle éducatif ne devrait pas être le même.

Il faudra reconsidérer:

  1. l'approche faite aux connaissances dans les plans d'études (modèle pédagogique),
  2. temps d'apprentissage,
  3. politique institutionnelle (pacte pédagogique institutionnel qui comprend la coordination institutionnelle, le tutorat pédagogique, le conseil aux enseignants, la communication aux parents, la relation avec le contexte, etc.)
  4. et des moyens technologiques.

Le modèle éducatif, à mon avis, devrait être prédictif, anticipatif et contextualisé. Il doit contenir des stratégies pédagogiques complètes, un modèle solide et résistant aux imprévus.

Je considère qu'il est pertinent d'appliquer un paradigme constructiviste, tel que l'Apprentissage par Problème (APP), où le fil conducteur est une situation problématique, qui est résolue de manière multidisciplinaire. Pour cette approche, j'imagine des parcours d'apprentissage contenus dans des portefeuilles numériques.

Les enseignants doivent proposer le problème de l'itinéraire et les sous-problèmes que chaque discipline ou domaine abordera. Le problème intégral est le fil conducteur de la proposition éducative. Chaque itinéraire contient des défis cognitifs que les élèves doivent résoudre, en réalisant des activités séquencées, avec des textes, des vidéos, des audios (ressources audiovisuelles variées).

Le modèle éducatif de chaque établissement scolaire doit être contextualisé, il doit être adapté au type de société dans lequel il s'insère, conçu pour relever les défis qui se posent, à travers des stratégies pédagogiques qui permettent de profiter des avantages didactiques de la collaboration pour l'apprentissage, entre autres.

Les itinéraires d'apprentissage doivent être basés sur un problème global qui articule plusieurs disciplines ou domaines, car dans la vie, les problèmes nous sont présentés de cette manière.

Dans le modèle adopté, toutes les ressources doivent être libres.

La ressource technologique de base semble être les TIC (technologies de l'information et de la communication), mais si nous acceptons et comprenons que nous sommes immergés dans la société de l'information et de la connaissance, il est temps de parler des TAC (technologies pour la connaissance et la collaboration). Cette qualification reconnaît que les ressources technologiques sont des outils qui permettent aux étudiants de développer des compétences pour résoudre divers problèmes, et même de s'aventurer dans le domaine de la recherche de manière scientifique, améliorant ainsi la pensée critique tant attendue.

Dans le modèle proposé, la centralité est occupée par une situation problématique et les TAC dépassent l'idée d'apprendre à utiliser les TIC. L'idée est d'appliquer des outils technologiques libres en tant que facilitateurs d'apprentissage et de diffusion des connaissances, tant pour mener des activités que pour analyser la réalité du contexte, c'est pourquoi ces technologies sont au service de la formation.

Chaque parcours d'apprentissage contient l'expérience acquise, nécessite donc des conteneurs d'expériences. Les plates-formes d'enseignement à distance permettent l'organisation de portefeuilles numériques, qui comprennent les itinéraires d'apprentissage que les étudiants suivront pour acquérir les compétences et les aptitudes sur le chemin menant à la construction des connaissances.

La proposition est anticipative, car tous les itinéraires sont disponibles avant le début de la période scolaire où ils s'appliqueront (3 ou 4 mois). Chaque élève les aura dans son portfolio numérique et les parcourra en travaillant en collaboration avec leurs camarades de classe.

Technologiquement parlant, chaque parcours d'apprentissage est constitué d'un ensemble d'objets d'apprentissage, qui peuvent être réutilisés pour d'autres parcours. Il s'agit d'une caractéristique durable du modèle

La connexion Internet pour l'accès au contenu est l'une des ressources à considérer.

S'il est garanti, l'accès à Internet est une ressource stratégique. Mais, la solution technologique du serveur local doit être envisagée, pour les populations défavorisées qui n'ont pas accès à Internet. Et avec cela, permettre aux élèves d'accéder au contenu en se connectant au réseau scolaire local.

Mais pas seulement Internet. Il est nécessaire de considérer les médias de masse tels que la télévision et la radio scolaire. Il est toujours possible de trouver des signaux ou des canaux avec un contenu applicable au processus éducatif, s'il n'y a pas de canaux dédiés.

La situation problématique globale doit avoir une projection équivalente à 3 ou 4 mois (ce qui coïncide avec le temps scolaire de l'unité d'évaluation). La durée des parcours d'apprentissage doit coïncider avec cette période scolaire. Une des variables à organiser est précisément le temps scolaire.

La pandémie a mis en évidence la nécessité d'un nouveau paradigme pédagogique, le paradigme TAC. TAC: Technologies d'apprentissage et de connaissance. Les technologies libres permettent d'aborder cette catégorie et d'aller plus loin en atteignant les TEP (technologies pour l'autonomisation). Les libertés des logiciels libres sont directement associées à ces technologies. De retour aux cours traditionnels, les étudiants deviennent de véritables communautés de pratique pour résoudre le réseau de problèmes. Le logiciel libre est le support idéal pour que l'étudiant développe un ensemble de capacités, aptitudes et compétences, nécessaires pour arriver à la résolution attendue.

Le logiciel libre est développé par une communauté active de développeurs de logiciels libres, et ils le font pour:

  • Travailler en équipe.
  • Promouvoir la coopération et la communication.
  • Prendre des décisions.
  • Développer l'autonomie.
  • Avoir de l'initiative.
  • Participer activement.
  • Être protagoniste et auteur de leurs projets.
  • Confrontez l'incertitude de façon créative.
  • Penser de manière holistique en relation avec les émotions et le corps.
  • Construire des processus d'accord et de négociation des significations et des intérêts.

Cette philosophie est applicable au modèle pédagogique TAC que je propose.

Pour cela, on attend que les problèmes pédagogiques soient transformateurs, qu'ils favorisent une éducation intégrale, active et créative.

Dans la société de la connaissance et de l'information, la qualité de l'éducation est fondamentale pour nos vies. Alors, nous serons capables de construire des accords et de réaliser les changements que la nouvelle éducation exige ?

L'urgence passera et l'éducation doit continuer. Il est nécessaire d'assurer l'apprentissage de tous les élèves. Pour cette raison, il est essentiel que les pays planifient et réfléchissent à l'avenir, une fois l'urgence terminée et les systèmes éducatifs soient confrontés à de plus grands défis.

S'il était possible d'apprendre à distance, s'il était possible de favoriser l'autonomie des étudiants, il faudra maintenant renouer avec la présence et la construction collaborative de l'apprentissage.

Références bibliographiques

  1. Aprender a Pensar . (18 de Mayo de 2009). Nativos digitales vs. Inmigrantes digitales. Recuperado el 05 de junio de 2020, de Artículos: http://aprenderapensar.net/2009/05/18/nativos-digitales-vs-inmigrantes-digitales/
  2. Cabero, J. (Mayo de 2015). Reflexiones educativas sobre las tecnologías de la información y la comunicación (TIC). Recuperado el 07 de junio de 2020, de tecnologia-ciencia-educacion.com
  3. Lozano, R. (12 de Enero de 2011). De las TIC a las TAC: tecnologías del aprendizaje y del conocimiento . (A. thinkepi, Ed.) Recuperado el 04 de junio de 2020, de thinkepi.net: http://www.thinkepi.net/las-tictac-de-las-tecnologias-de-la-informacion-y-comunicacion-a-las-tecnologias-delaprendizaje-y-del-conocimiento
  4. Montero, Ó. (24 de Abril de 2014). Las tic tac tep tecnologias para la vida. Recuperado el 05 de junio de 2020, de conasa.es: http://www.conasa.es/blog/tic-tac-tep-tecnologias-para-la-vida/
  5. Reusser, C. (2003). ¿Qué es la sociedad de la información? (C. d. Informático, Ed.) doi:10.5354/0717-9162.2003.10650
  6. RM, I. (09 de Marzo de 2015). TIC, TAC y TEP. Nuevas miradas sobre las TIC aplicadas en la educación. Julio Cabero Almenara. Recuperado el 12 de junio de 2020, de Educación Primaria en Canarias, y otras variedades.: http://educaprimariacanarias.blogspot.mx/2015/03/tic-tac-y-tep-nuevas-miradas-sobre-las.html
  7. Universidad de Guanajuato. (Agosto de 2016). Actuar UG Plan de Desarrollo Institucional 2010-2020. Recuperado el 15 de junio de 2020, de Inicio | Administración UG | Documentos institucionales: http://www.ugto.mx/images/pdf/pladi/plan-desarrollo-institucional-agosto-2016-.pdf

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
/var/www/alternc/e/educode/www/educode.be/dokuwiki/data/pages/educode_2020/textes/bibiana-boccolini-intro-educode2020.txt · Dernière modification: 2020/06/13 12:28 (modification externe)