Traductions de cette page?:

Outils pour utilisateurs

Outils du site


educode_2020:conf_bibiana_boccolini

Post-pandémie : Modèle éducatif libre basé sur TAC

Les écoles, les collèges et les universités qui ont travaillé pour maintenir l'éducation pendant la pandémie de COVID-19 doivent comprendre ces différences, évaluer l'éducation d'urgence, qui a souvent été improvisée, et projeter un changement durable.

Pendant les périodes de confinement, les enseignants, les professeurs et, selon le niveau d'éducation, les parents, ont fait un gros effort, en appliquant un changement de modèle brusque, comme alternative à l’éducation présentielle suspendue.

Maintenant c’est le moment d’analyser si les élèves ont réussi à acquérir les compétences et les capacités pour construire la connaissance, qui a été le centre de l’expérience éducative, avec l’application de ces modèles de contingence.

Une fois l'isolement social surmonté, il y aura de nombreux éléments à analyser et à évaluer. Mais une
chose est sûre: le modèle éducatif ne devrait pas être le même.

La pandémie a mis en évidence la nécessité d'un nouveau paradigme pédagogique, le paradigme TAC (technologies pour la connaissance et la collaboration). Cette qualification reconnaît que les ressources technologiques sont des outils qui permettent aux étudiants de développer des compétences pour résoudre divers problèmes, et même de s'aventurer dans le domaine de la recherche de manière scientifique, améliorant ainsi la pensée critique tant attendue.

L'urgence passera et les systèmes éducatifs devront faire face à de plus grands défis.Il faudra repenser l’éducation présentielle et la construction collaborative de l’apprentissage.

Les technologies libres et leur philosophie permettent d'approcher cette catégorie pour un modèle solide et résistant aux imprévus.

Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
/var/www/alternc/e/educode/www/educode.be/dokuwiki/data/pages/educode_2020/conf_bibiana_boccolini.txt · Dernière modification: 2020/06/15 18:57 par Nicolas Pettiaux